30/04/2009 14:55:22

Grippe - Ce qu'en disent les spécialistes asiatiques

par Tan Ee Lyn

HONG KONG, 30 avril (Reuters) - Forts de leur expérience lors des épidémies de Sras (2003) et de la grippe aviaire, dont la forme virulente du virus H5N1 a été découverte pour la première fois chez l'homme en 1997 à Hong Kong, des scientifiques asiatiques livrent des clefs permettant de mesurer la gravité du nouveau virus H1N1 de la grippe porcine.

GUAN YI, microbiologiste à l'université de Hong Kong, relève que ce nouveau virus ne présente pour l'heure pas un caractère de dangerosité forte. Mais, rappelle-t-il, "lors de la pandémie de grippe espagnole en 1918, la première vague avait été faible mais à l'automne, la seconde vague avait été meurtrière".

"Il est impossible de prédire comment le virus va évoluer. A ce stade, il n'est pas très agressif et il apparaît plus probable qu'il le restera, mais nous ne pouvons exclure qu'il devienne virulent. Et même s'il devenait moins dangereux, il pourrait encore tuer, selon l'état général des personnes infectées."

"Et qui peut dire qu'il ne se recombinera pas avec le H5N1 ? Dans le cas d'une pandémie, les niveaux d'infection sont beaucoup plus importants que pour la grippe saisonnière, et les probabilités que ce virus rencontre et se mélange avec le H5N1 sont bien plus élevées.

"Si le H1N1 apparaît en Egypte, en Indonésie, où le H5N1 est endémique, il pourrait muter en un H5N1 très virulent et hautement transmissible d'homme à homme. Nous serions alors face à un sérieux problème, ce serait une tragédie.

"Pour l'heure, il nous faut limiter la transmission et soigner les patients, les isoler, les mettre en quarantaine. Nous sommes beaucoup mieux préparés à le faire après les épisodes du Sras et du H5N1, c'est une certitude, et nous disposons d'antiviraux efficaces."

LO WING LOK, expert en maladies infectieuses à Hong Kong, s'attend à ce que l'épidémie reflue à l'arrivée de l'été en Amérique du Nord et la fin de la saison de la grippe classique. "L'effet initial sera modéré mais viendra alors l'hiver prochain, en novembre et décembre, où il pourrait alors y avoir une véritable vague massive de cas."

JULIAN TANG, virologue à l'hôpital universitaire national de Singapour, note qu'"en dehors du Mexique, les cas signalés dans d'autres pays sont généralement bénins."

"A mesure que nous analyserons et testerons les populations, il y aura de plus en plus de cas à travers le monde et, malheureusement, de plus en plus de décès.

"Le virus n'a pour l'heure pas démontré une virulence inhabituelle, même si nous attendons toujours confirmation du nombre véritable de décès qu'il a provoqués au Mexique.

"(...) J'ajouterai que le monde est bien mieux préparé du fait de nos expériences du Sras et de la grippe aviaire."

Pour MASATO TASHIRO, directeur du centre de recherche sur les virus influenza à l'Institut japonais des maladies infectieuses et membre du comité d'urgence de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), "ce virus est relativement faible et pratiquement identique aux virus classiques de la grippe qui se transmettent d'homme à homme".

"Je ne crois pas qu'il deviendra plus virulent. Mais je crois qu'il s'agit d'une nouvelle souche différente du H1N1 classique. Les personnes ayant contracté le virus sous sa forme classique ne sont pas immunisées à ce nouveau virus, il devrait être susceptible de se répandre.

"Son impact en termes de santé publique est clairement moindre que celui de la grippe aviaire à H5N1. Il n'est nul besoin d'adapter des mesures similaires. Au lieu d'adopter des définitions rigides des différentes phases d'alerte, nous devrions être souples.

"La menace que pose la grippe aviaire et son taux de mortalité est bien plus grande que cette nouvelle grippe. Je suis très préoccupé de voir que nous allons nous servir des stocks d'antiviraux et que nous serons désarmés lorsqu'il nous faudra combattre la grippe aviaire, dont le virus H5N1 demeure la principale menace contre l'humanité."

(Avec Yoko Nishikawa à Tokyo, version française Henri-Pierre André et Myriam Rivet)

((Service Informations générales. Tel 01 49 49 53 34. paris.newsroom@reuters.com. Reuters Messaging : henri-pierre.andre.reuters.com@reuters.net))

Del

Post comment

Related debate

  • 1 week
  • 1 month
  • 1 Year
21 Jul
GEN
Hmm. Det er med blandede følelser jeg for tid til anden følger med i Genmab trådende. Da Genmab s b..
16
17 Jul
I:SP500
På verdensplan vil næsten ingen acceptere økonomisk tilbageholdenhed til fordel for klimaet. En mill..
16
18 Jul
 
Foranlediget lidt af debatten i den sidste uges tid, kommer her fredagsjoken: En investor her på EI..
15
20 Jul
TEVA
Henningmaria: Casen omkring Teva har ikke ændret sig fundamentalt blot folks følelser pga verserende..
13
17 Jul
I:SP500
Tøjindustrien står for 10 % af udslippet af klimagasser ifølge The Angry Clean Energy Guy. Det er me..
13
17 Jul
 
Jeg er kvinde på 75 år og har haft afdragsfrit lån i 10 år. Min tidligere bankrådgiver, som vdste mi..
12
16 Jul
VELO
At der er nogle som hiver lidt gevinst hjem. Fred være med det. Velo skal op i en helt anden kurs, n..
12
15 Jul
BAVA
Tænk engang, med alt det du skriver om Bavarian og ebola vaccinen, så skulle man tro, at du bare ved..
12
19 Jul
 
Interessant indlæg. Men før jeg skriver lidt om mine "geniale" investeringer (Og de ER naturligvis g..
11
18 Jul
VELO
Jeg havde ligeledes håbet der var mulighed for at supplere lidt længere nede, men nu hedder det nok ..
11

#

EuroInvestor: In Focus
#

#

EuroInvestor: In Focus
#

#

EuroInvestor: In Focus
#

Most read news

  • 24 hours
  • 48 hours
  • 1 week
1
Two Decades Of Value Delivery And Partnership In Mali
2
TM enters into exclusive negotiations with Klakki ehf. on the purchase of Lykill fjármögnun hf.
3
Oncology Venture – First day of trading in investor warrants
4
Orphazyme to prepare for filing of arimoclomol in US for Niemann-Pick disease Type C (NPC)
5
PRICESMART 24 HOUR DEADLINE ALERT: APPROXIMATELY 24 HOURS REMAIN; FORMER LOUISIANA ATTORNEY GENERAL AND KAHN SWICK & FOTI, LLC REMIND INVESTORS WITH LOSSES IN EXCESS OF $100,000 of Deadline in Class Action Lawsuit Against PriceSmart, Inc. - PSMT

Latest news


Copyright Berlingske Media 2019  Cookie- and Privacy policy  |  Cookies  |   General terms of trade  |   Terms of use and IP rights
Quote information is delivered by Morningstar.
Data is delayed 15-20 minutes according to the distribution agreements set by the different exchanges.
 
22 July 2019 07:15:25
(UTC+00:00) Dublin, Edinburgh, Lisbon, London
Version: LiveBranchBuild_20190703.1 - EUROWEB1 - 2019-07-22 08:15:25 - 2019-07-22 07:15:25 - 1000 - Website: OKAY